Programme de doctorat (PhD)

LE TRAVAIL DE RECHERCHE
(spécialisation en linguistique)

Objectifs:

Après avoir réussi cet élément du programme, l’étudiant.e pourra :

1. Démontrer des connaissances approfondies dans le domaine de recherche pour sa thèse, en faisant référence directe à la documentation dans le domaine;
2. Faire une synthèse de la recherche dans un domaine de la linguistique en appliquant rigoureusement les normes pour les références à la documentation;
3. Analyser un ensemble de données dans un champ de la linguistique dans le cadre d’un travail de recherche original.

Description de l’épreuve :

Le travail comporte de 20 à 25 pages à double-interligne en plus de la bibliographie à simple interligne :

  • Une introduction expliquant le but et le sujet du travail;
  • Une présentation des arguments et de la méthodologie ainsi qu’une synthèse de la littérature;
  • Une analyse d’un ensemble de données linguistiques : présentation de l’analyse des résultats et de leur mise en perspective en relation au champ de recherche;
  • Une explication du lien entre cette recherche et la thèse.

Date : le 30 septembre

Formulaire d’évaluation :

Procédure :

Le travail de recherche est soumis à travers OWL et il est examiné par le comité de progresssion.

Chaque membre du comité de progression devra lire le travail et y attribuer l'un des qualificatifs PASS ou FAIL. (Dans le programme doctoral en études françaises, PASS équivaut à 70% ou plus.) Le travail de recherche sera évalué selon les critères suivants tel qu’indiqué sur le formulaire d’évaluation : connaissances approfondies des lectures, qualité de l’argumentation présentée, qualité de l’expression.

L'épreuve est considérée réussie dans les conditions où au moins deux des trois membres du comité de progression accordent un qualificatif PASS.

Le résultat sera communiqué à l'étudiant.e deux semaines après la date de soumission du travail de recherche.

Si l’étudiant.e échoue lors de la première soumission, une nouvelle version du travail de recherche devra être présentée au comité de progression dans les 30 jours suivant l’avis d’échec. En cas d’échec à la reprise de cette épreuve, l’étudiant ne pourra pas poursuivre ses études dans le programme du Département d’études françaises.