French 3580F Literature and Culture in Society:France in the 18th Century - Questions identitaires du dix-huitième siècle

Syllabus


Description :
Le dix-huitième siècle marque la transition entre l'Ancien Régime et le monde moderne. Nous suivons d'abord un roman et deux pièces qui s'attachent à la dynamique des relations amoureuses, la psychologie de l'amour comme seuil de l'intégration de l'être en société, et l'impulsion des "conditions" sociales déterminant les parcours de vies. Nous examinons ensuite l'émergence d'une réflexion sur la place de l'être singulier dans la nature, et une expérience d'écriture philosophique et ambulatoire faite en  plein air (plutôt qu'en retrait à l'intérieur d'un domicile), et qui se révèle une écriture d'observation et d'introspection plutôt que spéculative et géométrique comme au siècle précédent. Enfin Les Salons de Diderot caractérisent le tableau comme un espace fictif intermédiaire qui se révèle une invitation au voyage, au moins à partir de la promenade amorcée par les tableaux de Vernet, ouvrant le cadre "intérieur" de l'imagination sur les routes du monde.


But pédagogique : En tandem avec les préoccupations modernes sur l’ « identité »  qui prend une dimension à la fois culturelle, sociologique et politique, nous relisons des textes canoniques caractérisant l’identité moderne telle qu’elle se présente et se développe au dix-huitième siècle, dans le cadre du dialogue interculturel et du mouvement, afin de permettre aux étudiants d’acquérir un bagage historique face aux débats actuels, et de prendre en main de façon plus lucide leur insertion de « citoyen » dans le tissus social global d’aujourd’hui. Une réflexion sur la place de l’humanité dans la nature, ses responsabilités, et la façon dont le voyage et le mouvement affectent et influencent la perception de soi et des autres, qui s’agisse de la projection de soi vers l’extérieur ou dans l’espace-temps ou au contraire, comment le temps et l’espace des voyageurs influe sur la perception de leur identité. Par ailleurs, les ouvrages sélectionnés ont eux-mêmes traversé les époques qui ont filtré leur apport au panorama culturel moderne, mais un retour sur eux peut initier de nouvelles réflexions sur des éléments ignorés jusqu’alors.


Objectifs:
Les étudiants peuvent identifier le parcours identitaire des personnages des oeuvres proposées, et les différentes conceptions qui caractérisent l’être humain—les comparer aux définitions modernes.

Les étudiants peuvent nuancer entre plusieurs conceptions historiques de l’ordre social ; des désordres personnels et sociaux (légaux).

Les étudiants peuvent discuter de questions philosophiques telles : le rôle de l’amour-propre et de la vanité dans les relations sociales ; les principes d’attraction entre les membres de la société ; la relativité de la vérité dans les rapports qui en sont faits; de l’impact de ses actions sur le développement personnel ; de ce que représente le don de servitude dans les relations sociales.

Les étudiants peuvent élaborer sur les expériences et perceptions virtuelles produites (rêveries) par la littérature comme lecteurs qui réagissent ou pensent sous l’impact de la fiction.

Les étudiants peuvent identifier certaines manifestations génériques attachées aux préoccupations des Lumières.

Ouvrages :
"Le Jeu de l'amour et du hasard" de Marivaux
"Le Barbier de Séville" de Beaumarchais
Manon Lescaut de Prévost
Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau
Les Salons de Diderot

Votre note :
20% Présence et participations1/2 et fiches de lecture + fiche de visionnement de Tous les matins du monde
35% Examen de mi-semestre
45% Examen final

Welcome to the Department of French Studies Website!