Études supérieures: Cours 2006-2007

FR515a: Méthodes d'analyse critique
John Nassichuk

Le séminaire proposera aux étudiants une initiation générale à la méthodologie de la recherche et de l'analyse littéraire. Au lieu de se cantonner dans une approche singulière (et réductrice), il détaillera dans un premier temps les principes de l'explication de texte, en privilégiant la recherche des figures rhétoriques. Ainsi, les premières semaines seront consacrées à un atelier pratique, auquel les membres du séminaire seront invités à contribuer en examinant des échantillons de plusieurs genres littéraires (prose narrative, poésie, théâtre). Le reste du séminaire se construira à partir de cette expérience primitive d'analyse et de lecture.

Une fois l'atélier terminé, nous nous consacrerons donc à l'étude successive de plusieurs approches qui seront appelées, tantôt à confirmer  et à renforcer, tantôt à modifier les explications de texte. Une attention particulière sera prêtée aux domaines suivants: la critique philologique, la sémiotique narrative, l'herméneutique. Le temps permettant, des séances pourront éventuellement être affectées  à l'étude  de domaines spécialisés (la pragmatique, la sociocritique, la psychanalyse).

Le cours est obligatoire pour les étudiant.e.s (en littérature seulement) de 2 e cycle et pour les étudiant.e.s de 3 e cycle qui n'ont pas suivi de cours de méthodologie au niveau de la maîtrise.

Cours de littérature

FR729a: Littérature et société au XVIe siècle "Naissances de l'héroïne classique: Judith et ses héritières."

John Nassichuk 


Ce séminaire examinera les origines modernes de l'héroïne classique en privilégiant l'exemple d'un personnage remarquable, la reine Judith. Dans le premier tiers du semestre, nous étudierons trois brèves versions successives, dramatiques et narratives, du récit biblique de la victoire de Judith sur Holofernès. Les trois textes sont : Le mystère de Judith et de Holofernès , de Jean Molinet (1500) ; La Judith , de Guillaume Du Bartas (1583) ; Les tragédies et comédies du Laurier , de Pierre Heyns (1596). Etudiés dans leur ordre chronologique, ces trois textes nous permettront d'observer de près l'émergence d'une pratique moderne de l'intrigue dramatique et narrative. Cette étude des textes littéraires s'inscrit dans un cadre précis, d'ordre à la fois théorique et historique : à la même époque, les humanistes redécouvrent progressivement la théorie de l'intrigue telle qu'Aristote l'avait constituée dans sa Poétique .

Dans les deux derniers tiers du semestre, nous étudierons dans ce même esprit critique les pièces de deux dramaturges majeurs de l'époque classique en France : Robert Garnier ( Les Juives , Antigone ) et Jean Racine ( Esther, Andromaque ).

Ce cours peut très bien servir d'introduction à la littérature de la Renaissance et de l'Ancien Régime. Il ne requiert aucune connaissance spécialisée préalable, ni de l'histoire, ni de la littérature de l'époque.


FR770a: Littérature francophone « Écritures et identités francophone  »
Laté Lawson-Hellu
 

Les écritures francophones, issues pour la plupart d'une expérience coloniale récente, participent aujourd'hui d'un processus identitaire qui interpelle l'Histoire, la langue, le référent culturel, et problématise la conscience identitaire - individuelle ou collective - de l'individu écrivant, c'est-à-dire l'écrivain francophone. Ce processus dialectique contribue naturellement à leur dynamisme sans cesse renouvelé, mais il donne aussi la mesure de leur postcolonialité . Diverses approches intégrées par les postulats théoriques et méthodologiques de la perspective postcoloniale (analyse du discours, sociocritique, sémiotique, théories de l'identitaire et de la subjectivité) permettront d'étudier certaines des conditions de ce processus identitaire fondateur, notamment la question régionale , qu'il faudra redéfinir, et la question de la résistance par lesquelles se comprend le rapport de l'écriture francophone à ses référents historiques, géographiques, culturels, esthétiques, idéologiques et linguistiques, autrement dit, à ses critères de définition. L'étude d'un échantillon de romans d'Afrique francophone subsaharienne, où la question régionale reste d'actualité, complètera la phase de présentations théoriques du séminaire.

Michel Beniamino, La Francophonie littéraire. Essai pour une théorie , Paris, L'Harmattan, 1999 ; Dominique Combe, Poétiques francophones , Paris, Hachette, 1995; Xavier Deniau, La Francophonie , Paris, PUF, Coll. « Que sais-je? » n o 2111, 2003 (6 e édition) ; Samba Diop, Fictions africaines et postcolonialisme , Paris, L'Harmattan, 2002; Alex Mucchielli, L'identité , Paris, PUF, coll. « Que sais-je? » n o 2288, 1986 ; Jean-Marc Moura, Littératures francophones et théories postcoloniales, Paris, PUF, 1999 ; Michel Tétu, La francophonie. Histoire. Problématique. Perspectives , Montréal, Guérin Littérature, 1987 ; Revue de l'Université de Moncton , vol. 34, n os 1-2, 2003. (Numéro spécial, « La théorie littéraire et sa pratique à travers le roman francophone »)].


FR760a: Littérature française du XIXe siècle « L'émergence de nouvelles sexualités en France entre 1870 et 1900 »
Clive Thomson
  

Dans La volonté de savoir, Michel Foucault affirme, d'une manière catégorique et polémique, que c'est à partir de l'année 1870 que l'homosexualité commence à exister : « L'homosexualité est maintenant une espèce », écrit-il dans La volonté de savoir . L'affirmation de Foucault sera le point de départ (symptomatique) de notre cours. Nous commencerons, donc, là où Foucault s'est arrêté, en portant notre attention sur les dernières trente années du XIXe siècle. Ces années sont caractérisées par une explosion de terminologies, dans la circulation des savoirs entre littérature et science, et dont le but est de définir et maîtriser certaines activités sexuelles qui suscitaient de l'inquiétude et des réactions violemment hostiles. Ces textes littéraires et scientifiques peuvent être lus comme faisant circulé des savoirs nouveaux, à travers lesquels de nouvelles subjectivités émergent. Nous allons étudier les années 1870-1900 en trois étapes successives, chacune avec ses tendances spécifiques : 1) les années 1870 : Zola publie La fortune des Rougon en 1871 et commence la série qui mettra en scène plusieurs personnages « invertis ». Ambroise Tardieu, professeur de « médecine légale » à la Faculté de Médecine de Paris, réimprime en 1870 son Étude médico-légale sue les attentats aux mours. Foucault a bien vu que les institutions et les discours qu'elles produisaient entraient vigoureusement, à partir de 1870, dans une nouvelle phase très active ; 2) les années 1880 : Avec les études médicales de Charcot et d'autres médecins, la manière d'étudier ce que l'on appelle alors plus couramment « l'inversion » change. La pédérastie est alors à comprendre comme « un état d'âme » intérieur, avec une psychologie spécifique. Rachilde, dans le monde des lettres, met en scène des personnages « androgynes » ; 3) les années 1890 : On commence à réfléchir sur la possibilité d'un « troisième sexe », laissant de côté ainsi la contrainte binaire masculin/féminin et d'autres présupposés qui avaient caractérisé l'approche des deux générations précédentes.

FR717b: Formes et genres au Moyen Age « Le temps des Héros »

Mario Longtin

Nous nous pencherons, dans ce cours, sur la figure du héros épique au Moyen Âge, tel qu'elle se présente dans la chanson de geste. Nous avons décidé de faire porter notre travail en commun sur deux textes majeurs propres à bien illustrer les nombreuses situations auxquelles le héros médiéval est confronté. La Chanson de Roland servira de point de départ à notre entreprise de définition que la geste de Raoul de Cambrai nous permettra de nuancer. Nous nous attarderons à définir le genre de la chanson de geste et le statut du héro dans cette production. Nous visiterons les travaux de Sarah Kay, Grisward, Suard et Boutet afin de nourrir notre pensée. Nous réfléchirons, entre autres choses, sur le mode d'expression épique, sur l'écriture de la violence, sur la représentation de l'Autre et sur le rire que suggèrent l'enflure et la surenchère. Nous essaierons également de voir en quoi le héro de la geste médiévale se distingue du héros romanesque.


FR748b: « Tableaux de la société dans les romans du XVIIIe et XIXe siècle »
Servanne Woodward

Les romans du dix-huitième siècle accusent un malaise grandissant quant à la corruption de la société, l'ascendant grandissant de l'argent comme valeur, et les méfaits du régime aristocratique. Il s'y oppose un monde de régénération ou de refuge insulaire et campagnard, l'isolement dans la nature plus ou moins défrichée d'abord "désert" puis lieu de romance et de méditation. Après la Révolution Victor Hugo s'interroge sur les valeurs respectives des royalistes et des révolutionnaires, sur les nouveaux fondements de la société et son impact sur le type de famille fondatrice à envisager, sur ce que doit être la famille moyenne française idéale. Si les romanciers hésitent à dépeindre la bourgeoisie, ils alternent entre une aristocratie corrompue, déchue, ou un modèle de "noblesse républicaine." Avec Zola, la société s'aligne finalement sur un idéal bourgeois, mais avec une distance tragi-comique vis-à-vis des valeurs aristocratiques et de celles d'une nouvelle aristocratie esthétique.


FR789b: Littérature et société au XXe siècle « Lieux, non-lieux, hors-lieux, et lieux de mémoire »
Tony Purdy

Ce cours, qui portera sur les rapports entre lieu et mémoire dans un choix de textes littéraires publiés depuis 1972, se déroulera en deux temps. Dans un premier temps, on se penchera sur les notions de lieu et de non-lieu dans l'anthropologie de la surmodernité de Marc Augé; sur les hors-lieux et les 'espaces autres' de Michel Foucault; sur les lieux de mémoire de Pierre Nora; et sur les rapports entre mémoire et histoire chez Paul Ricour. Dans un deuxième temps, on étudiera, dans le cadre théorique ainsi élaboré, un certain nombre de textes de fiction (et deux films) qui mettent en relief - et problématisent - différents aspects d'un réseau de représentations qui sous-tend notre rapport tant au présent qu'au passé.

Lieux, non-lieux, hors-lieux, et lieux de mémoire, (Manuel disponible à la librairie) ; Marie Ndiaye, Un temps de saison ; Michel Tournier, "L'aire du muguet"  ; Michel Tournier, La goutte d'or ; Julian Barnes, England, England (en traduction française) ; Patrick Modiano, Rue des boutiques obscures ; Georges Perec, W, ou Le souvenir d'enfance ; Danilo Kis, "L'encyclopédie des morts"  ; Régine Robin, L'immense fatigue des pierres (ou Cybermigrances ) ; Marguerite Duras (scénario et dialogues) et Alain Resnais (réalisation), Hiroshima mon amour ; Claude Lanzmann, Shoah ]

Cours de linguistiques


FR820a: Phonologie segmentale
François Poiré  


Ce cours concerne principalement la phonologie segmentale. Après une brève révision de la phonologie linéaire, nous aborderons les notions de règles et de représentations, d'alternances et de dérivations, ainsi que la phonologie lexicale et la géométrie des traits. La dernière partie du cours introduira la notion de syllabe et son importance dans la description des phénomènes phonologiques.


FR823a: Morphosyntaxe
David Heap  


Ce cours familiarisera les étudiant.e.s avec différentes approches théoriques B l'interface entre la morphologie et la syntaxe. Nous considérerons quelques phénom P nes majeurs (p. ex. les accords verbaux et pronominaux, le placement et les séquences des pronoms clitiques, la nature des paradigmes) B travers des données du français et d'autres langues, surtout les variétés romanes non standard. Les étudiant.e.s plus avancé.e.s seront encouragé.e.s B explorer des cadres théoriques récents, tels la Morphologie Distribuée, la Théorie de l'Optimalité ou la Géométrie des Traits.

FR806b: Syntaxe
Ileana Paul  


Le principal objectif de ce cours est de permettre aux étudiant.e.s d'approfondir leurs connaissances en syntaxe. On s'intéressera aux questions suivantes, entre autres : la structure de la phrase, les transformations (le passif, la formation des questions, la montée), le liage, les clitiques. Chaque étudiant.e choisira une langue qu'elle/il étudiera au long du cours, à l'aide des livres de grammaire ou avec un locuteur natif ou une locatrice native de cette langue.


FR802b: Linguistique et enseignement des langues
François Poiré


Ce cours vise à faire découvrir aux étudiants l'influence de la linguistique contemporaine sur l'enseignement des langues premières et secondes. Il aborde tout particulièrement les problèmes soulevés par la linguistique descriptive lors du questionnement de divers courants didactiques et de différentes conceptions de la langue. Les multiples définitions de la notion de grammaire sont étudiées afin de mettre en lumière les lieux de convergence et de divergence entre les disciplines.

Les contenus sont organisés autour des cinq points suivants:

1. Histoire de la grammaire: L'invention du métalangage par les philosophes grecs; les premières grammaires grecques et latines; l'activité grammaticale au Moyen-Âge; la Renaissance et la découverte des langues vulgaires; l'invention du Bon Usage; la grammaire logique et la grammaire raisonnée; la grammaire scolaire et le XXe siècle.

2. Linguistique et didactique des langues au XXième siècle: Le courant intégré; les approches linguistiques; les approches psychologiques et cognitives.

3. L'oral et l'écrit: description et prescription; langue littéraire et langue courante.

4. Variation linguistique et enseignement: normes et modèles; niveaux et styles;

5. Problèmes de description linguistique:
5.1 La forme sonore
5.2 Le lexique
5.3 La phrase comme unité descriptive majeure de la langue
5.4 Le discours comme cadre d'analyse de la langue


FR808b: Sociolinguistique « La variation sociolinguistique »
Jeff Tennant  


L'objectif central de ce cours est de permettre aux étudiantes et aux étudiants d'acquérir une connaissance approfondie des recherches dans le domaine de la variation sociolinguistique, en lisant la documentation publiée et en analysant des données. On se penchera sur des publications théoriques dans le domaine et on lira un certain nombre d'études sur des cas spécifiques de variation. Le cours comportera également une formation aux méthodes d'analyse : collection d'un corpus de parole, codage des variables, analyse quantitative et interprétation des résultats à l'aide d'outils informatiques. Chaque personne inscrite au cours fera : a) une bibliographie analytique; b) une présentation devant la classe; c) un travail écrit final qui peut prendre la forme soit d'une synthèse critique sur une question soit de l'analyse et de l'interprétation d'un ensemble de données empiriques. Le cours sera offert en français, mais en raison des tendances de publication dans le domaine, un nombre significatif des lectures seront en langue anglaise.

 

Welcome to the Department of French Studies Website!