Cours 2016-17

Les programmes supérieurs sont composés normalement des cours disponibles (en littérature ou en linguistique) dans le programme du département. Toute substitution d'un cours par un cours externe au département doit être approuvée par le Directeur des études supérieures ou une personne déléguée.

À LIRE: NIVEAU MAÎTRISE

  • Les candidat-e-s à la maîtrise choisissent l'une des trois options suivantes:

    • A) *Huit cours à 0.5 crédits (ou équivalent) sans thèse ni mémoire;
    • B) Cinq cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018Y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) et un mémoire (40 à 60 pages);
    • C) Quatre cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018Y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) et une thèse (80 à 100 pages).
    •  
    • -L'option B) est le parcours normal du programme. Le Directeur des études supérieures doit approuver les options A) et C).
    • -Les étudiant.e.s de maîtrise sont tenu.e.s de déclarer leur choix d'option au plus tard à la fin du premier semestre. Tout changement en ce qui concerne ce choix doit être approuvé par le Directeur des études supérieures.
    • -Pour les étudiant.e.s en littérature; le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est obligatoire.
    • -Pour les étudiant.e.s en linguistique; le cours "FR9019Y", le cours de syntaxe et le cours de phonologie sont obligatoires dans toutes les options.
    • -* Dans l'option A); le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est admissible mais le cours "FR9018Y" ne l'est pas.

À LIRE: NIVEAU DOCTORAT

  • Le programme de doctorat comprend six cours dont cinq qui sont suivis lors de la première année d’études et un cours de (FR9018Y) suivi lors de la deuxième année d’études. Il est obligatoire pour les étudiants.es en littérature de choisir le cours théorique FR9050A
TOUS LES COURS SERONT OFFERTS AU LOCAL 2R09 AU BÂTIMENT ARTS & HUMANITIES (AHB)
Les cours du 1er semestre débutent le 8 septembre 2016
Les cours du 2e semestre débutent le 5 janvier 2017
Légende des suffixes des cours:

(A) = Cours à 0.5 crédit offert à l'automne(de septembre à décembre)
(B) = Cours à 0.5 crédit offert en hiver (de janvier à avril)
(Y) = Cours à 0.5 crédit offert aux deux semaines pendant 8 mois au lieu de 4 mois (de septembre à avril).
(L) = Cours à 0.5 crédit offert en été (de mai à la mi-juin)

_____________________________________

Cours de littérature        Cours de linguistique

COURS DE LITTÉRATURE

COURS ANNULÉ: FR9065Y: cours théorique (niveau maîtrise seulement)- Dr. Servanne Woodward 

Description : Dans la problématique de l’analyse de texte au cœur des études littéraires, la tradition propose d’étudier le lieu, le moment, l’auteur, l’état de société qui permet la création de telle ou telle expression littéraire. Il n’y a pas de description de paysage avant le dix-huitième siècle par exemple. La tendance Structuraliste (dont Sémiotique) a eu tendance à séparer “l’objet textuel” de son origine (l’auteur est mort même s’il est vivant, car son texte ne lui appartient pas), son intention est insaisissable (d’autant plus que la plupart du temps l’auteur est mort en effet et parfois depuis fort longtemps), le contexte du texte est celui de la personne qui lit ici et maintenant avec des connaissances variables—c’est de toutes manières le problème du passage à la postérité, et de la réception plus ou moins créative des œuvres et des questions de théories de la lecture et de l’interprétation..

Objectif : Au terme du séminaire, les participants et les participantes devraient être en mesure de faire une explication de texte, et d’appliquer une théorie donnée à la critique littéraire d’une œuvre et de pouvoir approfondir les approches critiques présentées.

Livre à acheter : Umberto Eco, Les Limites de l’interprétation (Paris : Grasset, 1992).

Comment vous êtes notés : Votre participation active au séminaire (fiches et notes de lecture et de réflexion rendues avant le cours) : 20%. (en cas d’absence la fiche suivante comptera pour deux).

Deux présentations orales : 30% (15% par présentation de 12 minutes). En cas d’absence vous présenterez une version powerpoint à tous via owl.

Une présentation au forum du département (6 minutes): Un texte, plusieurs théories différentes pour l’interprétation. (20%)

Une explication de texte (3 textes au choix) pour l’examen final (30%).

Autres précisions pour ceux qui veulent se préparer avec un peu d’avance :

Les textes de pratique d’explication de texte et les lectures des cinq premières rencontres seront sur sakai /owl:

-Extraits de Sainte-Beuve, Georges Poulet.

-J. Hillis Miller, « Geneva or Paris ? The Recent Work of Georges Poulet » University of Toronto Quarterly 39 (1970) : 212-228.

- Pour les curieux (option) : http://initiationphilo.fr/articles.php?lng=fr&pg=341

- Fortement recommandé: Gérard Genette, Figure III pour les termes d’analyse structuraliste (cf. Wikipedia, Gérard Genette). https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Genette

FR9018Y/FR4600E   - Cours de méthodologie de la recherche - Dr. Marilyn Randall  (obligatoire pour les 2eme année du doctorat et les 1ère année de la maîtrise en littérature) Cours offert de septembre à avril (deux semestres) les lundis à partir du 12 septembre 2016, de 16h30 à 19h30.
Plan de cours

*Ce cours est obligatoire pour les étudiant.e.s en deuxième année du programme doctoral et pour les étudiants.es à la maîtrise qui préparent une thèse ou un mémoire. Note: les séances consacrées, en septembre et en octobre, à la préparation des demandes de bourse sont obligatoires pour les étudiant.e.s de maîtrise et les autres étudiant.e.s de doctorat.

-Aider les étudiant.e.s de maîtrise et de PhD à préparer leurs demandes de bourse
-Donner un encadrement aux étudiant.e.s en deuxième année de PhD qui préparent leurs examens récapitulatifs et leur projet de thèse, pour que ces éléments requis du programme soient complétés avant la fin de la deuxième année d'inscription
-Aider à la formation « professionnelle » des étudiant.e.s, au moyen de séminaires sur les différentes manières de préparer une communication de colloque, un CV, lettre de présentation, etc.

FR9019Y  - Cours de méthodologie de la recherche - Dr. François Poiré  (obligatoire pour les 2eme année du doctorat et les 1ère année de la maîtrise en linguistque) Cours offert de septembre à avril (deux semestres) les lundis à partir du 12 septembre 2016, de 16h30 à 19h30 au Sommerville house local 3355.
Plan de cours

*Ce cours est obligatoire pour les étudiant.e.s en deuxième année du programme doctoral et pour les étudiants.es à la maîtrise qui préparent une thèse ou un mémoire. Note: les séances consacrées, en septembre et en octobre, à la préparation des demandes de bourse sont obligatoires pour les étudiant.e.s de maîtrise et les autres étudiant.e.s de doctorat.

-Aider les étudiant.e.s de maîtrise et de PhD à préparer leurs demandes de bourse
-Donner un encadrement aux étudiant.e.s en deuxième année de PhD qui préparent leurs examens récapitulatifs et leur projet de thèse, pour que ces éléments requis du programme soient complétés avant la fin de la deuxième année d'inscription
-Aider à la formation « professionnelle » des étudiant.e.s, au moyen de séminaires sur les différentes manières de préparer une communication de colloque, un CV, lettre de présentation, etc.

FR9050A - Séminaire de théories littéraires (offert aux doctorants seulement)- Dr. Daniel Vaillancourt
Cours offert au semestre d'automne à partir du 15 septembre 2016, les jeudis de 9h30 à 12h30.
Plan de cours

Les  objectifs de ce séminaire sont 1) de familiariser l’étudiant avec les grands principes de l’analyse textuelle  en utilisant les outils de la sémiologie du discours (signe linguistique; énonciation; schéma actantiel; sémantique et pragmatique; dialogisme) et de la poétique (question des genres, procédés et processus du discours, figures rhétorique, structure argumentative), de la narratologie (théories du récit, modalités de la narration); 2) de passer en revue un certain nombre de théories littéraires (sociocritique, herméneutique, théories de la réception).  Le séminaire sera organiser en fonction des grandes actions opérées dans le champ de l’interprétation littéraire (écrire, lire, raconter, orner, convaincre, décrire) qui se rattachent toutes à des problèmes différents (la question de l’auteur; les théories de la lecture; la fabrique de la narration; la rhétorique des figures et de l’argumentation, la description formelle d’un texte).
L’objectif général du cours est, en observant des pratiques et des études littéraires, de réfléchir sur un certain nombre de grandes questions qui se posent quand on aborde l’objet littéraire : comment construire un corpus?  Par où commencer l’analyse d’un discours?  Quelle est l’approche la plus « valide » pour aborder une problématique?  Quel est le statut du sujet lisant dans la fabrication d’une preuve?  Comment appuyer sa démarche par un champ théorique donné?  En quoi les études littéraires s’associent aux sciences humaines ou au champ philosophique? Etc.

FR9157A - Lire le théâtre- Dr. Mario Longtin
Cours offert au semestre d'automne à partir du 13 septembre 2016, les mardis de 9h30 à 12h30.
Plan de cours

Ce cours à pour but d’offrir un panorama des approches critiques dans le domaine des études théâtrales. Nous nous attarderons à définir la spécificité du langage dramatique et nous passerons en revue les différences grilles de lecture mises de l’avant pour rendre compte de l’activité théâtrale au-delà du simple texte dramatique. Serons abordés les grands textes critiques et esthétiques consacrés au domaine du théâtre dans le but avoué de doter les étudiants et les étudiants des outils nécessaires au travail fort complexe de l’analyse du théâtre et des spectacles.

FR9554A - Les traces du désordre (dans la littérature contemporaine) - Dr. Karin Schwerdtner
Cours offert au semestre d'automne à partir du 14 septembre 2016, les mercredis de 14h30 à 17h30.
Plan de cours

« Elles [les paroles] livrent ce qui n’aurait jamais été prononcé si un évènement social [familial] perturbateur n'était survenu. En quelque sorte, elles livrent un non dit. Dans la brièveté d'un incident provoquant du désordre, elles viennent expliquer, commenter, raconter comment ‘cela’ a pu exister, dans leur vie »
   Arlette Farge, Le goût de l'archive, Seuil, 1989, pp. 14-15.
   
« Toute écriture publique, tout texte ouvert est aussi offert comme la surface exhibée, non privée, d’une lettre ouverte »
Jacques Derrida, Ulysse gramophone, p. 63.

L’histoire sociale contemporaine s’est abondamment attachée à décrire non seulement la violence à grande échelle, mais aussi les petits désordres : les disputes, luttes et bagarres. Pour sa part, l’historienne Arlette Farge s’est longtemps intéressée à ce qu’elle appelle les « traces du désordre » (les archives de police au XVIIIe siècle), travaillant à partir de « la parole en archive » pour étudier ce que les témoins disent eux-mêmes de leurs troubles, en particulier au foyer, dans l’espace privé, à une époque où les « débordements arrivent de façon ordinaire » (2007). Conformément à ce champ d’intérêt, avec Foucault, elle s’est penchée sur Le Désordre des familles, focalisant en particulier sur les lettres de cachet. De même, depuis les Anciens, l’écriture épistolaire accorde une place importante à ces désordres que sont les conflits et les polémiques, comme le montre l’ouvrage de François Guillaumont et Elisabeth Gavoille. La notion de désordre est effectivement au cœur de la correspondance (littéraire), celle surtout qui est le lieu privilégié où mener une réflexion. Qu’en est-il de la littérature épistolaire contemporaine, en particulier celle des femmes ?
S’appuyant notamment sur les travaux de Farge et de Foucault, ce séminaire s’intéressera au lien qui se tisse entre l’écriture et le désordre et, tout particulièrement, à la question de la trace, dans des écrits de femmes prenant chacun la forme d’une « lettre familiale ». Gardant bien en tête l’association (contestée) entre le genre épistolaire et le genre féminin, nous nous poserons les questions suivantes. Quels conflits au sein de la famille sont à l’origine du désordre/conflit dont témoignent les livres à l’étude? Comment s’articule – et comment comprendre – le rapport entre le désordre des familles et la trace ? Quel sens donner aux écrits qui prennent la forme d’une lettre pour « parler » de ce qui, dans l’espace privé, « fait désordre, énigme, […] discorde » (Farge 2002) ?
Ce séminaire s’organisera à partir d’un examen de travaux sur la notion du désordre en histoire et dans l’épistolaire, d’une part, et, d’autre part, de l’étude du corpus.

Objectifs
Le séminaire vise surtout à favoriser l’étude des œuvres du corpus ainsi que l’intégration des concepts, théories et outils proposés et leur mise en œuvre personnelle par l’étudiant.


FR9254B - La littérature francophone entre la langue et l’identité- Dr. Laté Lawson-Hellu
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 9 janvier 2017, les lundis de 12h30 à 15h30.
Plan de cours

La littérature francophone, dans ses critères de définition, inclut le fait de la langue, mais tel que ce fait de la langue hérite d’une histoire dans laquelle l’individu écrivain n’a pas le rôle épistémique du citoyen de l’espace de référence nationale de cette langue. La question  identitaire, par laquelle se définit également cette littérature, émerge de cette problématique historique conditionnant le fait linguistique dans son intelligibilité sociohistorique et culturelle. Le but du séminaire est de passer en revue les conditions de circonscription théorique de la pratique de la langue dans les écritures francophones, puis de mettre en contexte herméneutique ces conditions à partir des théories de l’identité. Il s’agira, pour les participants et les participantes à ce séminaire, de parvenir à rendre opératoires ainsi les outils théoriques et méthodologiques proposés, pour la diversité des corpus littéraires et francophones liés à leurs propres cadres de recherche.

FR9415B - Parcours libertin, de Montaigne à Diderot - Dr. Jean Leclerc
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 10 janvier 2017, les mardis de 9h30 à 12h30.
Plan de cours

De Montaigne à Diderot, de nombreux penseurs français se sont interrogés sur la religion, les croyances, la nature, les mœurs et la politique en dehors des cadres proposés par les dogmes de l’Église ou de l’État monarchique. Ces hommes ont douté, ils ont fondé leur pensée sur des auteurs antiques réprouvés par l’Église, ont proposé des solutions nouvelles, voire ils se sont rebellés contre l’ordre établi par leurs écrits et leurs actions. Le mouvement libertin en France est complexe, multiforme et difficile à saisir, mais incontournable, larvé dans les œuvres de plusieurs grands auteurs comme Molière, La Fontaine et Cyrano de Bergerac, de plusieurs penseurs comme Gassendi, Fontenelle et Bayle. Ce séminaire propose un parcours à travers le corpus libertin de la fin du XVIe siècle jusqu’au milieu du XVIIIe pour aider les étudiants à se familiariser avec ce mouvement et leur permettre d’envisager les enjeux libertins dans des textes autant littéraires que philosophiques.De Montaigne à Diderot, de nombreux penseurs français se sont interrogés sur la religion, les croyances, la nature, les mœurs et la politique en dehors des cadres proposés par les dogmes de l’Église ou de l’État monarchique. Ces hommes ont douté, ils ont fondé leur pensée sur des auteurs antiques réprouvés par l’Église, ont proposé des solutions nouvelles, voire ils se sont rebellés contre l’ordre établi par leurs écrits et leurs actions. Le mouvement libertin en France est complexe, multiforme et difficile à saisir, mais incontournable, larvé dans les œuvres de plusieurs grands auteurs comme Molière, La Fontaine et Cyrano de Bergerac, de plusieurs penseurs comme Gassendi, Fontenelle et Bayle. Ce séminaire propose un parcours à travers le corpus libertin de la fin du XVIe siècle jusqu’au milieu du XVIIIe pour aider les étudiants à se familiariser avec ce mouvement et leur permettre d’envisager les enjeux libertins dans des textes autant littéraires que philosophiques.

FR9500B - Littérature et censure - Dr. Geneviève De Viveiros
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 11 janvier 2017, les mercredis de 14h30 à 17h30.
Plan de cours

Nombreuses sont les œuvres dans l’histoire de la littérature française qui ont été au cœur de débats, de polémiques dans l’espace public et victimes de la censure.  Ce séminaire entend explorer les liens entre littérature et pouvoir, de même qu’il entend étudier les diverses formes de censure qui s’exercent dans le champ littéraire. Il s’agira aussi d’analyser le discours entourant la pratique des censeurs et des écrivains.  Les textes étudiés dans le séminaire porteront principalement sur le XIXe siècle—moment où la démocratisation de la lecture et de la littérature amène les institutions civiles et religieuses à jouer un rôle actif dans la dissémination et la proscription du savoir, mais les étudiant(e)s pourront, selon leurs intérêts, s’interroger sur différents aspects de la problématique et explorer un corpus de leur choix.

Textes littéraires à l’étude:
-Hugo, Hernani
-Baudelaire, Les Fleurs du mal
-Flaubert, Madame Bovary
-Zola, Lourdes

Retour en haut de page

COURS DE LINGUISTIQUE

FR9673A - Fondements de l’analyse grammaticale - Dr. Jacques Lamarche
Cours offert au semestre d'automne à partir du 12 septembre 2016, les lundis de 12h30 à 15h30.
Plan de cours

Dans ce cours, nous discuterons d’une approche à l’analyse grammaticale dans laquelle les
distinctions pertinentes pour l’analyse de certains faits fondamentaux de la langue sont exprimées en
termes d’arrangement combinatoire de primitifs. Cette approche est novatrice dans la mesure où
traditionnellement, les distinctions à l’étude ici sont traitées comme des primitifs de l’analyse, et non
le résultat de leur combinaison. Nous verrons que l’approche où les distinctions sont traitées de
manière combinatoire mène à une théorie qui est plus simple et plus adéquate qu’une approche
traditionnelle où ces distinctions ont un statut de primitif. L’approche permet d’entrevoir une
démarcation très claire entre les aspects de la connaissance du langage qui dépende strictement de
l’analyse grammaticale et ceux qui dépendent de la cognition générale et de la pragmatique.

FR9650A/FR4821F - Morphologie - Dr. Ileana Paul
Cours offert au semestre d'automne à partir du 13 septembre 2016, les mardis de 12h30 à 13h30 les mercredis de 12h30 à 14h30.
Plan de cours

Ce cours présentera différentes approches théoriques à l’étude de la structure des mots. Nous considérerons quelques phénomènes majeurs (la dérivation vs. l’inflexion, les accords verbaux et pronominaux, le placement et les séquences des pronoms clitiques, la nature des paradigmes) à travers des données du français et d'autres langues. On évaluera l’apport de différentes approches théoriques et la place de la morphologie dans les modèles grammaticaux.

FR9753B - Phonologie segmentale - Dr. François Poiré
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 11 janvier 2017, les mercredis de 11h30 à 14h30.
Plan de cours

Ce cours traitera principalement la phonologie segmentale. Après une brève révision de la phonologie linéaire (règles, représentations, alternances, dérivations) nous aborderons les modèles non linéaires à partir de la phonologie autosegmentale et de la géométrie des traits. La dernière partie du cours introduira la théorie de l’optimalité. Nous étudierons les principaux textes relatifs à la phonologie du français sans pour autant négliger d’autres langues.

FR9714B/4248B/LINGUIST9714B - L’alternance causative en français et en anglais  - Dr. Jacques Lamarche
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 6 janvier 2017, les vendredis de 10h30 à 13h30.
Plan de Cours

(cours donné en anglais; travaux écrits en français pour les étudiants d’études françaises)

Ce cours explore les alternances de causation illustrées par le contraste entre comme le camion entre dans le garage et Ginette entre le camion dans le garage. Dans l’emploi transitif de entrer, l’entité qui change de lieu, le thème, correspond au SN en position sujet ; en revanche, le thème correspond au SN en position d’objet direct dans l’emploi transitif du même verbe, le SN en position sujet étant interprété comme l’entité responsable de l’événement décrit par la phrase. Nous chercherons à établir les conditions sémantiques sous lesquelles ces changements de valence sont permis, en nous penchant notamment sur le cas des verbes de mouvement en français et en anglais. Dans ces deux langues, les classes de verbe apparentées montrent des comportements différents à l’égard de cette alternance. La discussion nous amènera à présenter une série d’hypothèses proposées en grammaire générative pour rendre compte de ces alternances et de certaines questions reliées, et d’évaluer comment ces hypothèses parviennent à rendre compte des différences observées entre le français et l’anglais.

FR9619B/4850G - La variation linguistique - Dr. David Heap
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 5 janvier 2017, les jeudis de 15h30 à 18h30.
Plan de cours

Dans ce cours, on s'intéressera aux notions théoriques de la dialectologie et de la sociolinguistique et à leurs applications aux rapports entre la langue et la société dans les pays francophones. On étudiera en particulier les questions suivantes: la variation régionale, la variation sociale, la variation stylistique et situationnelle, les changements linguistiques en cours, les langues régionales en France, la standardisation, le bilinguisme et les langues en contact.

____________________________________________________________

Veuillez cliquer ici pour voir d'autres cours en linguistique offerts dans d'autres programmes

 

Retour en haut de page