Choix de cours 2015-16

Les programmes supérieurs sont composés normalement des cours disponibles (en littérature ou en linguistique) dans le programme du département. Toute substitution d'un cours par un cours externe au département doit être approuvée par le Directeur des études supérieures ou une personne déléguée.

À LIRE: NIVEAU MAÎTRISE

  • Les candidat-e-s à la maîtrise choisissent l'une des trois options suivantes:

    • A) *Huit cours à 0.5 crédits (ou équivalent) sans thèse ni mémoire;
    • B) Cinq cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018Y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) et un mémoire (40 à 60 pages);
    • C) Quatre cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018Y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) et une thèse (80 à 100 pages).
    • 
    • -L'option B) est le parcours normal du programme. Le Directeur des études supérieures doit approuver les options A) et C).
    • -Les étudiant.e.s de maîtrise sont tenu.e.s de déclarer leur choix d'option au plus tard à la fin du premier semestre. Tout changement en ce qui concerne ce choix doit être approuvé par le Directeur des études supérieures.
    • -Pour les étudiant.e.s en littérature; le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est obligatoire.
    • -Pour les étudiant.e.s en linguistique; le cours "FR9019Y", le cours de syntaxe et le cours de phonologie sont obligatoires dans toutes les options.
    • -* Dans l'option A); le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est admissible mais le cours "FR9018Y" ne l'est pas.

À LIRE: NIVEAU DOCTORAT

  • Le programme de doctorat comprend six cours dont cinq qui sont suivis lors de la première année d’études et un cours de (FR9018Y) suivi lors de la deuxième année d’études. Il est obligatoire pour les étudiants.es en littérature de choisir le cours théorique FR9050A
Les cours du 1er semestre débutent dans la semaine du 7 septembre 2015
Les cours du 2e semestre débutent dans la semaine du 4 janvier 2016
Légende des suffixes des cours:

(A) = Cours à 0.5 crédit offert à l'automne(de septembre à décembre)
(B) = Cours à 0.5 crédit offert en hiver (de janvier à avril)
(Y) = Cours à 0.5 crédit offert aux deux semaines pendant 8 mois au lieu de 4 mois (de septembre à avril).
(L) = Cours à 0.5 crédit offert en été (de mai à la mi-juin)

Cours de littérature

FR9065Y: cours théorique (niveau maîtrise seulement)- Dr. Laté Lawson-Hellu
Cours offert de septembre à avril (deux semestres) les mardis à partir du 14 septembre, 2015, de 16h30 à 18h30 au local AHB 2R09
Plan de cours

Dans la problématique de l’analyse de texte au cœur des études littéraires, la question de la théorie littéraire dérange. Qu’en est-il en réalité? Dans quelle mesure la théorie littéraire, en tant que métadiscours, mais en même temps cadre « méthodique » d’appréhension du fait littéraire, demeure-t-elle la pierre angulaire des études supérieures en lettres? Le but de ce séminaire de méthodologie est de favoriser la réflexion sur une telle question de la théorie, et de permettre d’approfondir la connaissance des principales approches en théorie littéraire. Au terme du séminaire, les participants et les participantes devraient être en mesure de déterminer la pertinence d’une approche par rapport à une autre dans la lecture « critique » d’un corpus littéraire donné.Bibliographie:EAGLETON, Terry, Critique et théorie littéraires, Paris, P.U.F., 1994.DUCHET, Claude et Stéphane VACHON, La Recherche littéraire, Montréal, XYZ, 1993.MOURA, Jean-Marc, Littératures francophones et théorie postcoloniale, Paris, P.U.F., 1999.

FR9018Y/FR4600E - Cours de méthodologie de la recherche - Dr. Marilyn Randall  (obligatoire pour les 2eme année du doctorat et les 1ère année de la maîtrise)Cours offert de septembre à avril (deux semestres) les lundis à partir du 14 septembre, 2015, de 16h30 à 19h30 au local AHB 2R09

*Ce cours est obligatoire pour les étudiant.e.s en deuxième année du programme doctoral et pour les étudiants.es à la maîtrise qui préparent une thèse ou un mémoire. Note: les séances consacrées, en septembre et en octobre, à la préparation des demandes de bourse sont obligatoires pour les étudiant.e.s de maîtrise et les autres étudiant.e.s de doctorat.

-Aider les étudiant.e.s de maîtrise et de PhD à préparer leurs demandes de bourse
-Donner un encadrement aux étudiant.e.s en deuxième année de PhD qui préparent leurs examens récapitulatifs et leur projet de thèse, pour que ces éléments requis du programme soient complétés avant la fin de la deuxième année d'inscription
-Aider à la formation « professionnelle » des étudiant.e.s, au moyen de séminaires sur les différentes manières de préparer une communication de colloque, un CV, lettre de présentation, etc.

FR9050A - Séminaire de méthodologie et de théorie littéraire (offert aux doctorants seulement)- Dr. Daniel Vaillancourt
Cours offert au semestre d'automne à partir du 10 septembre, 2015, les jeudis de 9hrs à 12hrs au local AHB 2R09

Les  objectifs de ce séminaire sont 1) de familiariser l’étudiant avec les grands principes de l’analyse textuelle  en utilisant les outils de la sémiologie du discours (signe linguistique; énonciation; schéma actantiel; sémantique et pragmatique; dialogisme) et de la poétique (question des genres, procédés et processus du discours, figures rhétorique, structure argumentative), de la narratologie (théories du récit, modalités de la narration); 2) de passer en revue un certain nombre de théories littéraires (sociocritique, herméneutique, théories de la réception).  Le séminaire sera organiser en fonction des grandes actions opérées dans le champ de l’interprétation littéraire (écrire, lire, raconter, orner, convaincre, décrire) qui se rattachent toutes à des problèmes différents (la question de l’auteur; les théories de la lecture; la fabrique de la narration; la rhétorique des figures et de l’argumentation, la description formelle d’un texte).
L’objectif général du cours est, en observant des pratiques et des études littéraires, de réfléchir sur un certain nombre de grandes questions qui se posent quand on aborde l’objet littéraire : comment construire un corpus?  Par où commencer l’analyse d’un discours?  Quelle est l’approche la plus « valide » pour aborder une problématique?  Quel est le statut du sujet lisant dans la fabrication d’une preuve?  Comment appuyer sa démarche par un champ théorique donné?  En quoi les études littéraires s’associent aux sciences humaines ou au champ philosophique? Etc.

FR9507A -Les écrivains et la correspondance: enjeux. mémoire, archives - Dr. Geneviève DeViveiros
Cours offert au semestre d'automne à partir du 16 septembre, 2015, les mercredis de 14h30 à 17h30 au local  AHB 2R09
Plan de cours

Dans la lignée des travaux récents sur l’épistolaire, l’écriture intime et la génétique, ce séminaire se donne pour objectif d’étudier les usages et les rôles de la lettre comme objet littéraire chez les écrivain(e)s de la modernité.  Le séminaire permettra de se questionner sur la place de l’épistolaire dans les stratégies de positionnement et de consécration  des écrivain(e)s dans le champ littéraire. Le séminaire veut également poser un regard critique sur les défis d’ordre méthodologique liés à l’édition de correspondances. Les textes étudiés dans le séminaire porteront principalement sur la période contemporaine (XIXe-XXIe siècles), période qui a vu l’essor de la culture médiatique et de la lettre familière, mais les étudiants pourront, selon leurs intérêts, s’interroger sur différents aspects de la problématique et explorer un corpus de leur choix.
Textes à l’étude :
Gustave Flaubert, Correspondance (extraits)
Émile Zola, Correspondance (extraits)
Simone de Beauvoir, Lettres à Nelson Algren (extraits)
Nancy Huston, Leïla Sebbar, Lettres parisiennes : histoires d’exil (extraits)

FR9560A - Patrick Modiano et les quêtes de mémoire- Dr. Alain Goldschläger
Cours offert au semestre d'automne à partir du 14 septembre, 2015, les lundis de 12h30 à 15h30 au local AHB 2R09
Plan de cours

Récent prix Nobel de littérature, Patrick Modiano affirme qu’il n’a écrit qu’une seule histoire dans ses quarante-six romans et que celle-ci continue d’habiter son horizon. Il suggère que ses écrits ne font que distiller l’inconscient de sa mémoire sous différentes facettes et que les répétitions articulent un récit unique qui lui permet de se connaître. Dans la mesure où tous ses textes composent une longue quête de soi et de la propre identité de l’auteur, nous sommes invités à suivre la lente élaboration d’un portrait et peut-être d’un individu. Nous voudrions retracer les étapes de cette lente découverte sous les différentes formes artistiques proposées.
Nous voudrions proposer une lecture croisée de ses textes de façon à confirmer ou à nuancer les dires de l’écrivain et à estimer la possibilité d’unifier toutes ces occurrences mémorielles en un continuum narratif.

Liste de lecture pour Modiano
La Place de l’Étoile  (Paris, Gallimard, 1968)
Les Boulevards de ceinture  (Paris, Gallimard, 1972)
Carnet de famille (Paris, Gallimard, 1977)
Rue des Boutiques obscures (Paris, Gallimard, 1978)
Dora Bruder (Paris, Gallimard, 1997)
L’Herbe des nuits (Paris, Gallimard, 2012)
Un pedigrée (Paris, Gallimard, 2005)

Lecture annexe

Préface de Journal d’Hélène Berr (Paris, Tallandier, 2008)

Visualiser

Lacombe Lucien de Louis Malle

FR9357A -L'allégorie et ses écritures: lectures figuratives du Roman de la rose- Dr. John Nassichuk
Cours offert au semestre d'automne à partir du 15 septembre, 2015, les mardis de 9hrs à 12hrs au local AHB 2R09

Plan de cours

Ce séminaire propose aux étudiants la découverte des théories médiévales et modernes de l’allégorie, grand vecteur de l’art narratif dans ses origines romanesques et historiographiques, dont les rémanences se manifestent jusqu’à nos jours dans les récits écrits et filmiques. Nous examinerons, dans  un premier temps, quelques descriptions théoriques de ce procédé central des arts et écrits et picturaux en Europe, en prêtant une attention particulière à ses théoriciens fondateurs : Prudence, Macrobe et Capella, mais aussi (et surtout) le célèbre traité de Boccace sur la défense de la poésie. Cette partie préliminaire exposera notamment les principes de la lecture figurative à l’aide des travaux d’Erich Auerbach,  de Jean Pépin et de Jon Whitman.

Ensuite, dans un deuxième temps, nous lirons le Roman de la rose dans son intégralité, à la lumière des théories de l’allégorie présentées pendant les premières séances.  Ce travail collectif nous permettra d’examiner les stratégies poétiques et descriptives, les emplois divers des figures de style en particulier, qui sous-tendent les grandes structures de l’édifice allégorique. Enfin, une telle étude nous permettra de voir avec clarté les défaillances dans l’échafaudage, les jointures sensibles, qui annoncent le déclin du régime de l’allégorie. Aussi dans un dernier temps regarderons-nous la réception du roman à l’époque de la Renaissance, de la fameuse ‘querelle du Roman de la rose’  XVe siècle aux relectures, emprunts et adaptations qui passionnent les humanistes.

FR9100B/CL9731B -Météorologiques - Dr. Tony Purdy
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 4 janvier, 2016, les lundis de 12h30 à 15h30 au local AHB 2R09

Plan de cours

La réflexion littéraire sur les météores se mue, semble-t-il, spontanément en invitation au voyage–aux aventures de la géographie, de la cartographie–et en rêverie morphologique. De là à sa métamorphose en forme narrative encyclopédique mais instable il n’y a qu’un pas. Ce séminaire, qui se veut une exploration de l’imaginaire météorologique du 19e au 21e siècles, se déroulera en deux temps. Dans un premier temps, on se penchera sur la dyade astronomie/météorologie, sur le jeu hétérologique du système et de l’excès, le rythme systole/diastole, la dilatation et le rétrécissement de l’espace, où les météores sont vécus comme la respiration du monde. Dans un deuxième temps, on s’interrogera sur les nuages comme manifestation visible du fugitif, de l’éphémère, de la résistance aux classifications, aux taxonomies de l’histoire naturelle–une morphogenèse sans terme et sans contour qui s’accommode mal du rectangle non-temporel que pose Foucault et donne lieu à un dispositif narratif déployant une logique floue.
Parcours
Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingts jours (1872)
Michel Tournier, Les météores (1975)
Stéphane Audeguy, La théorie des nuages (2005)
Détours et divagations
Goethe, Luke Howard, Baudelaire, Flaubert, Musil, Bataille, Borges, Magritte, Stieglitz, Foucault, Serres
David Mitchell, Cartographie des nuages (2007)
Points de repère
“[…] tout nuage en somme est la métamorphose d’un autre” (Audeguy, La théorie des nuages)
“Il connaissait les formes des nuages austraux de l’aube du trente avril mil huit cent quatre-vingt-deux et pouvait les comparer au souvenir des marbrures d’un livre en papier espagnol qu’il n’avait regardé qu’une fois et aux lignes de l’écume soulevée par une rame sur le Rio Negro la veille du combat du Quebracho” (Borges, “Funes ou la mémoire”)
“[…] il n’y aura plus de nuages en peinture, de nuages naïfs. Ils deviendront ironiques, chez Dali, parodiques, chez Magritte” (Jacques Aumont)

FR9111B/CL9730B -Violence et transgression dans la littérature de l'Ancien Régime- Dr. Daniel Vaillancourt
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 5 janvier, 2016, les mardis de 9hrs à 12hrs au local AHB 2R09

Dans le cadre de ce séminaire, nous allons explorer le thème de la violence et de la transgression dans les littérature de l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècle).  Le monde de l’Ancien Régime européen est un univers violent qui, bien que policé au fur et à mesure du temps, justifie des ethos qui se nourrissent de la violence. Violence de l’État et du monarque (Le Prince de Machiavel ; Nicomède de Corneille) qui, pour consolider son pouvoir est prêt à justifier toutes les manoeuvres possibles ; violence de l’événement (St Barthélémy ; Fronde ; Révocation de l’Édit de Nantes) qui se manifeste dans la sensibilité baroque (Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné) ; violence sexuelle aussi qui fait du viol ou du libertinage une condition narrative (Scédase d’Alexandre Hardy ; Philosophie dans le boudoir de Sade). Les textes de l’Ancien Régime énoncent, dans le même temps, un espace délinquant, une esthétique de la transgression qui met en jeu la violence des désirs (Phèdre de Racine).

Ce séminaire se veut un espace exploratoire de lecture dans lequel les textes sont des mises à l’épreuve d’une violence qui, à force de sublimation (dans la tragédie classique par exemple) et de transgression, fait écrire.  On privilégiera une approche inductive des textes mis au programme.
Bibliographie provisoire
Agrippa d’Aubigné, Les tragiques
Biet, Christian, Théâtres de la cruauté ; récits sanglants (anthologie de textes du XVIIe siècle)
Corneille, Pierre, Nicomède
Hardy, Alexandre, Scédase ou l’hospitalité violée
Machiavel, Nicholas, Le Prince
Racine, Phèdre
Sade, La philosophie dans le boudoir

Textes théoriques
Benjamin, Walter « Critique de la violence » Œuvres I
Muchembled, Robert, La société policée
Nassiet, Michel, La violence

FR9156B - Les énigmes de la lecture: du polar au roman à énigme- Dr. Marilyn Randall
Cours offert au semestre d'hiver à partir du 6 janvier, 2016, les mercredis de 14h30 à 17h30 au local  AHB 2R09

Plan de cours

Quand le romancier Hubert Aquin disait : "tous les romans sont policiers", que voulait-il dire?  Nous allons explorer les énigmes de la lecture à partir non seulement du roman policier traditionnel, mais dans les formes qui proposent les énigmes de divers types. Les théories de la lecture nous aideront à investiguer ces formes mystérieuses, celles qui proposent des mystères à résoudre aussi bien que celles où c'est le roman lui-même qui est le mystère. Si le roman policier est, selon les théoriciens, à la fois un récit double et une histoire qui se raconte à rebours, comment ces notions ont-elles été utilisées dans d’autres formes littéraires et comment le récit policier pourrait-il constituer un modèle pour la lecture littéraire en général?  Un corpus de textes français et québécois servira de laboratoire pour ces questionnements.

Corpus théorique et critique:
 Une sélection d'articles et de textes théoriques et critiques sera proposée lors du cours.

Récits et romans:
Allais, Alphonse, « Un drame bien parisien »
Aquin, Hubert, Trou de mémoire
Christie, Agatha, Le meurtre de Roger Ackroyd
Cortazar, « La continuité des parcs »
Hébert, Anne, Les fous de Bassan
Japrizot, Sébastien, Piège pour Cendrillon
Robbe-Grillet, A.  Les gommes

Cours de linguistique

Aucun cours en linguistique sera offert cette année.

____________________________________________________________

Veuillez cliquer ici pour voir d'autres cours en linguistique offerts dans d'autres programmes