MPress book

 

 

 

Avec la contribution de:

Mielli Steele
André Collinot
Marie-Christine Lala
Robert F. Barsky
Peter Hitchcock
Maroussia Haidukowski-Ahmed
M.-Pierrette Malcuzynski
Catherine McGann
Jean Peytard
Stephen Souris
Eduardo Guimaraes
Vitalii Makhline
Robert Cunliffe
Janice Best
Anthony Wall

 



Mikhaïl Bakhtine et la pensée dialogique

 

Colloque de Cerisy

Textes réunis et édités par Clive Thomson et André Collinot, avec la collaboration d'Yzabelle Martineau

London, Ontario
Mestengo Press, 2005

242 pages
Format 15cm x 23cm
ISBN 0-9699145-2-0

$25,00 (dollars canadiens)
Taxes applicables et frais de port en sus


Préface (extrait)

"En août 1995, s'est tenu à Cerisy-la-Salle un colloque international sur Bakhtine, la pensée dialogique. Nous avons rassemblé après coup, dans cette publication, les contributions issues de cette rencontre. À travers une diversité d'approches disciplinaires, ces contributions placent au centre du dialogisme bakhtinien la question du sujet parlant. Les textes présentés construisent, chacun selon sa propre problématique, une perception critique de ce qu'on pourrait comprendre comme une esthétique du sujet. La figure dialogique du sujet se percevrait dans une tension entre deux pôles d'attraction: une attraction extra-langagière qui tire le sujet du côté de la sphère socioculturelle, et une attraction intra-langagière qui soumet le sujet à une position énonciative manifestée dans le fil des discours. Dans cette dernière perspective, on percevrait un sujet à double face à la fois porteur de paroles étrangères en écho à une situation déterminée dans un espace-temps et façonné à son insu dans l'entrelacs des formes discursives dominantes. Le problème posé serait celui de l'émancipation d'un sujet opprimé à double titre: d'une part, par la toute puissance d'un moi centré sur lui-même. L'analyse dialogique ferait entendre ce qui se tait dans le silence imposé par les discours d'autorité. Et dans le même temps, elle décentrerait le sujet d'un moi autonyme pour le recentrer sur l'altérité de la seconde personne d'un toi hétéronyme. [...]"

(André Collinot et Clive Thomson)