MPress book

 

 

 

 

Avec la contribution de:

Yzabelle Martineau
Jean-Yves Dupraz
Donald Dedrick
Marie-Christine Leps
Eve Seguin
Donald Bruce
Geneviève Dumas
Philipe Artières
Catherine Mavrikakis
Alain Goldschläger
Barbara McLean
Angela Cozea
Jacqueline M. Hennessy
Alain Pagès
Iris Bruce

 



Scientific Discourse as Prejudice-Carrier? / Le Discours scientifique comme porteur de préjugés?

 

Alain Goldschläger
& Clive Thomson
with Yzabelle Martineau (editors)

London, Ontario
Mestengo Press, 1998

200 pages
Format 15cm x 23cm
ISBN 0-7714-2076-5

$15,00 (dollars canadiens)
Taxes applicables et frais de port en sus


(4e de couverture)

" Tout discours scientifique affirme porter une vérité immuable que ne touchent pas les conditions sociales qui le voient naître et s'épanouir. Mais s'il peut admettre qu'il soit temporairement limité par des conditions de savoir ou qu'il se soit engagé dans des voies sans issue, il n'en maintient pas moins que rétrospectivement, le chemin parcouru était le seul qu'il pouvait suivre. La science se prétend détachée, en son essence, des contingences idéologiques propres à une époque particulière: celles-ci ne lui feraient donc subir aucune influence. Ses seules erreurs ne peuvent donc relever que de la méthodologie adoptée et de la nature "humaine" de la recherche.

Every scientific discourse claims to convey an immutable truth which is not affected by the social conditions out of which it is born and within which it grows. Even when this discourse admits that it is sometimes inclined to follow pathways which turn out to be dead ends, it nevertheless maintains that the road travelled was a necessary one. Science pretends to be detached in its very essence from the ideological contingencies of a particular era, and it maintains that these contingencies in no way influence its progress. The only errors that science commits are either purely methodological or a function of the "human" nature of the research."